Date de publication6 Oct 2022 - 14:38
Code d'article : 567950

L'Iran va devenir une plaque tournante énergétique dans la région

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)- Le ministre iranien du pétrole a déclaré jeudi que l'échange de pétrole et de gaz entre l'Iran et la Russie ferait de l'Iran la plaque tournante de l'énergie dans la région.
L
Javad Owji, qui accompagnait le premier vice-président iranien Mohammad Mokhber à Moscou pour assister à la deuxième réunion du Forum économique de la Caspienne (CEF), a déclaré que l'Iran et la Russie avaient beaucoup collaboré et interagi sur les échanges et le transit d'énergie.

Faisant référence au statut de la société russe Gazprom dans l'industrie du pétrole et du gaz dans le monde, il a annoncé l'investissement conjoint pour la production de GNL (gaz naturel liquéfié) et les technologies liées aux installations gazières.

Le ministre a déclaré : "En tant que pays exportateurs de gaz, l'Iran et la Russie ont fait beaucoup de coopération dans le domaine des échanges d'énergie, et au cours du voyage en Russie, de nouveaux accords seront conclus pour la mise en place d'installations et l'exploitation de gisements de gaz communs."

Heureusement, de bonnes négociations ont eu lieu avec les responsables de la société Gazprom et d'autres entreprises pour renforcer la coopération bilatérale, a-t-il souligné.

"Heureusement, de bonnes négociations ont eu lieu avec la société [Gazprom] et d'autres entreprises, les protocoles d'accord atteignant une valeur de 40 milliards de dollars", a-t-il ajouté.

Le ministre du pétrole a ajouté au sujet de la coopération entre l'Iran et la Russie et a déclaré que "dans le champ de North Pars, Kish et la création d'une haute pression dans le champ de South Pars, les deux pays coopèrent, ajoutant que "nous avons signé des MoU sur les exportations de gaz vers le Pakistan et Oman, et la construction du pipeline d'exportation vers les deux pays voisins, qui sera réalisé conjointement par l'Iran et la Russie."

Le ministre iranien du pétrole a qualifié de "stratégique" la coopération de l'Iran avec les États riverains de la mer Caspienne dans le domaine du pétrole, du gaz et de l'énergie et a exprimé l'espoir que l'accord d'échange de 15 milliards de mètres cubes de gaz soit finalisé dans les semaines à venir.

La présence du premier vice-président à Moscou et les entretiens bilatéraux et multilatéraux avec les responsables des États riverains de la mer Caspienne peuvent encore être développés et les accords conclus seront mis en œuvre de manière optimale, a-t-il ajouté.
http://www.taghribnews.com/vdcgnu9nzak93y4.,pra.html
votre nom
Votre adresse email