Date de publication27 Sep 2022 - 17:48
Code d'article : 566887

Le chef de l'agence atomique iranienne rencontre Grossi à Vienne

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)- Le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), qui s'est rendu à Vienne, a rencontré Rafael Grossi, chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour discuter de questions d'intérêt commun.
Le chef de l
Mohammad Eslami, vice-président iranien et chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), est à Vienne pour participer à la 66e Conférence générale de l'AIEA.

Eslami s'est adressé à la réunion de l'AIEA au cours de laquelle il a déclaré que la République islamique d'Iran est toujours attachée à l'accord de 2015 et que ses mesures correctives ont été prises en réponse aux violations par les autres parties de leurs obligations. Si les autres parties respectent l'accord et retournent à leurs obligations en supprimant tous les obstacles et sanctions, la poursuite des actions de l'Iran sera décidée par l'autorisation légale du parlement [iranien]. »

Le chef de l'OIEA a souligné qu'il n'y a pas d'activité ou de matière nucléaire non déclarée en Iran, et que toutes les accusations sont basées uniquement sur des informations fabriquées et fausses du régime israélien usurpateur. La République islamique d'Iran attend vraiment de l'agence qu'elle effectue ses rapports, sa surveillance et sa vérification de manière plus professionnelle, impartiale et indépendante, a-t-il ajouté.

Il a également déclaré que l'Iran s'attend à ce que l'agence ne permette pas de saper sa crédibilité, ajoutant que les accusations qui ont été closes en 2015 après la signature du PAGC.
http://www.taghribnews.com/vdcevp8nfjh8pvi.d9bj.html
votre nom
Votre adresse email