Date de publication22 Sep 2022 - 16:50
Code d'article : 566375

Le régime de Manama a normalisé ses liens avec le régime israélien pour échapper à l'isolement

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)-Le principal groupe d'opposition de Bahreïn, la Société nationale islamique al-Wefaq, a souligné l'incapacité du régime de Manama à créer une base populaire, affirmant que les dirigeants du pays ont eu recours à la normalisation des liens avec le régime sioniste d'Israël pour faire face à leur isolement.
Le régime de Manama a normalisé ses liens avec le régime israélien pour échapper à l
Sheikh Hussein Al-Dihi, secrétaire général adjoint d'Al-Wefaq, a déclaré que le régime d'Al Khalifa est en crise et c'est pourquoi il a cherché à établir des liens avec Israël, a rapporté Al-Manar.

Le régime a été isolé par le peuple de Bahreïn et cherche donc le soutien des sionistes, a-t-il ajouté.

Le cheikh Al-Dihi a noté que tous les Bahreïnis, y compris les chiites, les sunnites et les adeptes d'autres religions, se sont opposés à la décision du régime de normaliser les liens avec Israël.

Le religieux a considéré cette décision comme une honte pour le régime de Manama et une mesure qui met en danger la sécurité et les intérêts du peuple bahreïni.

Il a également condamné l'oppression et la torture des prisonniers par le régime des Al Khalifa. 

Bahreïn est le théâtre d'un soulèvement populaire depuis février 2011. Des dizaines de personnes ont été tuées et de nombreuses autres arrêtées depuis lors. Le 14 mars 2011, des troupes d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis ont été déployées à Bahreïn pour aider le gouvernement de Manama à réprimer les manifestants pacifiques.

Les manifestants au Bahreïn cherchaient initialement à obtenir des réformes politiques et une monarchie constitutionnelle avant que leurs demandes ne se transforment en un appel à l'éviction de la famille Al Khalifa à la suite de sa répression brutale des manifestations populaires.

Le Bahreïn a été sévèrement critiqué par les groupes de défense des droits de l'homme pour sa répression brutale des manifestations contre le régime.
http://www.taghribnews.com/vdcgu39nnak93w4.,pra.html
votre nom
Votre adresse email