Date de publication12 Aug 2022 - 18:30
Code d'article : 561178

Un haut dignitaire religieux espère que les sanctions contre l'Iran seront levées

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)- L'Ayatollah Kazem Seddiqi a exprimé l'espoir que les pays occidentaux garantissent que les sanctions contre l'Iran seront levées de manière vérifiable alors que les négociations nucléaires se poursuivent.
Un haut dignitaire religieux espère que les sanctions contre l
S'exprimant lors des sermons de la prière du vendredi qui se sont tenus à la Grande Mosquée (Mosquée) de l'Imam Khomeini à Téhéran, l'Ayatollah Kazem Seddiqi a parlé de l'importance de la question de l'imamat dans la société islamique et chiite.

Les musulmans chiites estiment que les imams protègent la religion et contribuent à guider les musulmans sur le bon chemin. 

Le principal objectif du soulèvement de l'Achoura était de raviver la question de l'imamat, a déclaré l'Ayatollah Seddiqi, ajoutant que les gens ne peuvent pas atteindre le bonheur sans un leader qui a été choisi par Dieu.

Critiquant les croyances laïques qui sapent la spiritualité de l'Imamat, il a ajouté : "Inspiré par les enseignements de l'Imam Hussein (AS) et le sacrifice de la vie de la jeunesse iranienne, l'Imam Khomeini (RA) a fait de la question de l'Imamat et du Wilayat une croyance dans la République islamique d'Iran".

Ailleurs dans ses remarques, le haut dignitaire religieux a fait référence à la récente bataille entre le Jihad islamique et le régime israélien en disant que la Résistance islamique est devenue trop forte pour que le régime qui a vaincu un ensemble d'États arabes en 1967 et 1973, doive aujourd'hui demander un cessez-le-feu avec la Résistance palestinienne.

Il a ajouté que la République islamique d'Iran est devenue trop forte depuis la révolution islamique de 1979 et a fait de grandes réalisations, par exemple dans le domaine de la défense et la production de drones qui sont demandés par d'autres pays.

En ce qui concerne les pourparlers de Vienne sur la suppression des sanctions, le chef de la prière du vendredi de cette semaine à Téhéran a exprimé l'espoir que les pays occidentaux respecteront leurs engagements dans le cadre de l'accord nucléaire et supprimeront les sanctions anti-iraniennes.

A la fin de son discours, l'Ayatollah Seddiqi a appelé le peuple à aider le gouvernement à faire face aux problèmes auxquels le pays est confronté.

Par: Amin Allah Mostafaee
http://www.taghribnews.com/vdccmsqp42bqes8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email