Date de publication24 May 2022 - 17:49
Code d'article : 550842

L'indifférence mondiale enhardit les dirigeants du régime sioniste

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)-Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré que l'indifférence mondiale à l'égard des agressions répétées du régime sioniste contre la Syrie a enhardi les dirigeants du régime.
L
Répondant à une question sur la récente attaque du régime sioniste contre la Syrie, Saeed Khatibzadeh a déclaré aux journalistes mardi que le soutien ouvert et secret des États-Unis a joué un rôle important dans l'enhardissement du régime sioniste, de sorte qu'il a non seulement poursuivi l'occupation du plateau du Golan, mais a également ciblé à plusieurs reprises les infrastructures syriennes.

La récente attaque de missiles contre une colonie près du sanctuaire de Lady Zaynab en Syrie a visé un parking public et a entraîné des dommages et des blessures, a ajouté Khatibzadeh.

Ces dernières années, les forces aériennes du régime sioniste ont joué le rôle des groupes terroristes en Syrie, a déclaré le porte-parole, ajoutant que chaque fois que l'armée syrienne a infligé un échec aux terroristes, le régime sioniste a mené des attaques agressives.

L'indifférence mondiale face aux agressions répétées du régime sioniste contre la Syrie a enhardi les dirigeants du régime, a-t-il noté.

En ce qui concerne les commentaires politiques faits par les responsables du gouvernement canadien sur le match de football préparatoire entre les équipes nationales de football de l'Iran et du Canada, il a dit que le match a été organisé indépendamment par les fédérations de football des deux pays et la partie canadienne a annoncé qu'elle était déterminée à accueillir le match.

Il a critiqué le premier ministre et le gouvernement canadiens pour avoir donné la priorité à de simples points de vue politiques et partiaux au détriment de dimensions gouvernementales plus larges.

Interrogé sur le nuage de poussière qui frappe l'Iran et les pays voisins, il a déclaré que le ministère des affaires étrangères a tenté de persuader les pays voisins d'élargir les partenariats régionaux et de mettre en œuvre un arrangement régional pour lutter contre ce phénomène environnemental.

Il a ajouté que le ministère a également travaillé avec des organisations internationales, notamment le PNUE et l'Organisation de la coopération islamique, pour traiter spécifiquement le problème de la poussière.

En réaction aux dispositions de l'accord de paix entre la République d'Azerbaïdjan et l'Arménie, M. Khatibzadeh a déclaré que l'Iran soutient le règlement du différend conformément aux principes reconnus du droit international, notamment le respect de l'intégrité territoriale, de la souveraineté et des droits de tous les résidents de la région.
http://www.taghribnews.com/vdci5uawrt1awv2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email