Date de publication20 May 2022 - 16:15
Code d'article : 550276

L'Iran soutient les efforts de l'ONU pour lutter contre l'insécurité alimentaire

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Alors que le monde entier est touché par des pénuries alimentaires, l'envoyé et représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies a déclaré que l'Iran soutient les efforts des Nations Unies pour traiter les questions d'insécurité alimentaire.
L
Majid Takht-Ravanchi, ambassadeur et représentant permanent de l'Iran auprès des Nations unies, a déclaré lors d'une réunion de haut niveau du Conseil de sécurité sur la sécurité alimentaire et les hostilités, jeudi, heure locale, que "l'insécurité alimentaire, le changement climatique, l'épidémie de Covid- 19 et les effets négatifs de divers conflits internationaux ont tous affecté de nombreux pays, y compris l'Iran, qui a souffert des sanctions américaines pendant plus de quatre décennies."

Il a ajouté : "En outre, l'accueil de plusieurs millions de réfugiés en provenance d'Afghanistan a exercé une pression sur l'économie iranienne, notamment sur l'approvisionnement alimentaire."

M. Takht-Ravanchi a souligné que les Nations unies, la communauté internationale et les donateurs internationaux ont le devoir de respecter leurs engagements et de fournir l'assistance technique et financière nécessaire aux ressortissants étrangers résidant en Iran.

Il a ajouté que les perturbations de la chaîne d'approvisionnement, le déplacement de personnes, la pression croissante sur les ressources naturelles et économiques et la diminution de la résilience de la population touchée et du système alimentaire sont autant d'effets à long terme du conflit.

"Le monde entier est touché par les pénuries alimentaires, cependant, il ne fait aucun doute que l'Afrique souffre d'insécurité alimentaire", a-t-il déclaré.

L'envoyé iranien a évoqué la situation dans les pays touchés par la crise alimentaire, notamment l'Afghanistan, le Yémen, la Syrie et la Palestine, en déclarant : "En Afghanistan, 22 millions de personnes souffrent d'insécurité alimentaire et ont un besoin urgent d'aide."

Le diplomate de haut rang a poursuivi : "Au début de 2022, l'insécurité alimentaire aiguë au Yémen s'est aggravée par une augmentation de 8 % du nombre de personnes touchées par la crise par rapport au début de 2021."

Il a souligné : "La situation humanitaire en Palestine est tout aussi importante qu'elle l'a été en raison de décennies d'occupation et des politiques d'apartheid du régime israélien. Le siège illégal de Gaza, qui restreint sévèrement le droit du peuple palestinien à l'alimentation, doit être levé dès que possible." 

Concernant la Syrie, il a également déclaré que la poursuite de l'occupation, le terrorisme et les sanctions unilatérales ont déplacé des millions de personnes dans le pays, détruit les moyens de subsistance de la population, perturbé le commerce, l'alimentation et l'agriculture, et endommagé les infrastructures et les accès.
http://www.taghribnews.com/vdcjayeimuqei8z.3sfu.html
votre nom
Votre adresse email