Date de publication26 Jan 2022 - 16:28
Code d'article : 536077

Les EAU doivent s'attendre à des attaques plus importantes si l'invasion du Yémen se poursuit

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le ministre yéménite des Affaires étrangères a déclaré que si les pays agresseurs veulent que les attaques du Yémen cessent, ils doivent d'abord mettre fin à leur agression et faire la paix.
Les EAU doivent s
Le conseiller du Premier ministre yéménite Hamid Abdul Qader Antar a fait ces remarques sur l'agression des EAU au Yémen, rapporte Al Mayadeen.

Abdul Qader a déclaré que les Emiratis doivent s'attendre à des attaques plus importantes de la part des Yéménites s'ils ne cessent pas d'envahir le pays.

Citant que le sang des Yéménites n'est pas sans valeur, il a déclaré que l'Arabie saoudite et les EAU ne peuvent pas verser leur sang sans en payer le prix.

Actuellement, les EAU mettent en œuvre le projet américano-sioniste dans la région, a déclaré Abdul Qader, ajoutant que d'autres attaques seront menées dans les EAU s'ils ne cessent pas l'agression au Yémen.

Le ministre yéménite des affaires étrangères, Hisham Sharaf, a également fait des remarques à cet égard, en disant que malgré le fait que certains pays ont condamné l'opération yéménite "Storm-2", le monde a réalisé que la réponse du pays aux agresseurs est légitime, a rapporté Al Masirah.

Sharaf a poursuivi en disant que les pays qui ont condamné l'opération yéménite ont les mêmes intérêts que les agresseurs, ajoutant que le Yémen ne considère pas et ne considérera pas ces condamnations comme une affaire.

Si les pays agresseurs veulent que les attaques yéménites cessent, ils doivent d'abord arrêter leur agression et faire la paix, a-t-il poursuivi.

Réagissant aux demandes de plusieurs Etats américains d'inclure Ansarullah dans la liste des groupes terroristes, Sharaf a déclaré que les terroristes sont ceux qui ont assiégé et tué le peuple yéménite au cours des 7 dernières années (en référence à la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite).

Récemment, le porte-parole des forces armées yéménites, le général de brigade Yahya Saree, a déclaré qu'au cours de l'opération "Storm-2", l'armée yéménite et les comités populaires du pays ont ciblé des positions sensibles aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite avec des roquettes et des drones en réponse aux récentes agressions des Émirats arabes unis et de l'Arabie saoudite contre les Yéménites.

L'Arabie saoudite, ainsi que les Émirats arabes unis (EAU) et avec le feu vert des États-Unis et des pays occidentaux, ont mené des attaques globales contre le Yémen depuis le 26 mars 2015, afin d'empêcher Ansarullah du Yémen d'accéder au pouvoir dans le pays.

Les responsables du gouvernement yéménite de salut national ont souligné à plusieurs reprises que l'armée et les comités populaires yéménites continueront à répondre à l'agression tant que la coalition saoudienne n'arrêtera pas la guerre contre le Yémen et ne mettra pas fin au siège.

Des dizaines de milliers de Yéménites ont été blessés et martyrisés dans les frappes menées par l'Arabie saoudite, la grande majorité d'entre eux étant des civils.

La coalition a également imposé un blocus aux ports et aux aéroports de ce pays appauvri dans le cadre de son agression visant à rétablir le pouvoir de l'ancien président fugitif Abdrabbuh Mansour Hadi.

Pendant ce temps, le Yémen est le théâtre de la plus grande crise humanitaire au monde, avec au moins 7 millions de personnes au bord de la famine et des centaines de milliers de personnes souffrant du choléra.
http://www.taghribnews.com/vdccmeqpm2bq1x8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email