Date de publication16 Jan 2022 - 15:21
Code d'article : 534673

HRW: Israël a doublé la répression contre les Palestiniens en 2021

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Avec près de deux gouvernements pour chaque semestre de 2021, les autorités d'occupation israéliennes ont doublé leurs politiques de répression contre les Palestiniens et privilégié les colons israéliens au cours de l'année dernière, a déclaré Human Rights Watch dans un nouveau rapport.
HRW: Israël a doublé la répression contre les Palestiniens en 2021
"La politique du gouvernement visant à maintenir la domination des Israéliens juifs sur les Palestiniens dans l'ensemble du Territoire palestinien occupé (TPO), associée à la répression particulièrement sévère contre les Palestiniens vivant dans le TPO, équivaut aux crimes contre l'humanité que sont l'apartheid et la persécution", peut-on lire dans le rapport.

 Human Rights Watch a déclaré avoir documenté de graves violations des lois de la guerre et des crimes de guerre apparents lors de l'agression israélienne de mai 2021 contre Gaza, notamment des frappes israéliennes qui ont tué des dizaines de civils et détruit quatre tours de Gaza remplies d'habitations et de commerces, alors qu'il n'y avait aucune cible militaire évidente dans les environs, rapporte WAFA.

 "Ces attaques ont eu lieu alors qu'Israël impose de vastes restrictions à la circulation des personnes et des biens à l'entrée et à la sortie de Gaza. À de rares exceptions près, la politique de bouclage d'Israël, qui n'est pas fondée sur une évaluation individualisée des risques pour la sécurité [...], prive les plus de deux millions de Palestiniens de Gaza de leur droit à la liberté de mouvement, limite gravement leur accès à l'électricité, aux soins de santé et à l'eau, et a dévasté l'économie", ajoute le rapport.

 Le rapport poursuit : "En juin, un large éventail de partis politiques a formé un nouveau gouvernement de coalition israélien, avec Naftali Bennett comme premier ministre. Ce gouvernement a continué à faciliter le transfert de citoyens israéliens dans les colonies de la Cisjordanie occupée, un crime de guerre. En octobre, il a avancé des plans et lancé des appels d'offres pour plus de 4 000 nouvelles unités de colonisation."

Le rapport indique en outre que "durant les huit premiers mois de 2021, les autorités israéliennes ont démoli 666 maisons et autres structures palestiniennes en Cisjordanie, y compris à Al Qods-Est, déplaçant 958 personnes, soit une augmentation de 38 % par rapport à la même période en 2020, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA)."
http://www.taghribnews.com/vdccm0qp12bq1e8.cla2.html
votre nom
Votre adresse email