Date de publication21 Nov 2021 - 13:55
Code d'article : 527634

4 civils yéménites tués et blessés dans une attaque d'artillerie saoudienne

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Au moins un citoyen yéménite a été tué et trois autres ont été blessés dans une attaque d'artillerie de l'armée saoudienne sur la zone de la ville frontalière de Manbeh dans la province de Sa'dah au Yémen.
4 civils yéménites tués et blessés dans une attaque d
L'attaque de l'armée saoudienne contre la région frontalière du nord du Yémen a de nouveau coûté la vie à des civils.

À la suite d'une attaque d'artillerie de l'armée saoudienne contre la zone de la ville frontalière de Manbeh, dans la province yéménite de Saada, au moins un citoyen yéménite a été tué et trois autres ont été blessés, rapporte Al-Masirah.

Manbeh est l'une des villes frontalières du Yémen, qui a été constamment exposée aux attaques terrestres des forces saoudiennes au cours des dernières années, depuis que la coalition saoudienne a envahi le Yémen.

Dans le même temps, les combattants de la coalition saoudienne ont également bombardé la ville de Sarwah, dans la province de Marib, à 13 reprises samedi.

L'Arabie saoudite, ainsi que les Émirats arabes unis (EAU) et avec le feu vert des États-Unis et des pays occidentaux, ont mené des attaques globales contre le Yémen depuis le 26 mars 2015, afin d'empêcher Ansarullah du Yémen de prendre le pouvoir dans le pays.

Les responsables du gouvernement yéménite de salut national ont souligné à plusieurs reprises que l'armée et les comités populaires yéménites continueront à répondre à l'agression tant que la coalition saoudienne n'arrêtera pas la guerre contre le Yémen et ne mettra pas fin au siège.

Des dizaines de milliers de Yéménites ont été blessés et martyrisés dans les frappes dirigées par l'Arabie saoudite, la grande majorité d'entre eux étant des civils.

La coalition a également imposé un blocus aux ports et aux aéroports de ce pays appauvri dans le cadre de son agression visant à rétablir le pouvoir de l'ancien président fugitif Abdrabbuh Mansour Hadi.

Pendant ce temps, le Yémen est le théâtre de la plus grande crise humanitaire au monde, avec au moins 7 millions de personnes au bord de la famine et des centaines de milliers de personnes souffrant du choléra.
http://www.taghribnews.com/vdcbfzbsarhb50p.kiur.html
votre nom
Votre adresse email