Date de publication21 Oct 2021 - 14:18
Code d'article : 523642

Aucune religion céleste ne soutient les oppresseurs

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Un professeur d'université syrien participant au premier jour de la 35ème Conférence internationale de l'Unité islamique a dénoncé les pays qui ont signé l'accord de normalisation avec le régime israélien, soulignant qu'aucune religion céleste ne soutient les oppresseurs.
Aucune religion céleste ne soutient les oppresseurs
Ruqayyah Shebli Kermanshahi, professeur universitaire de jurisprudence et de principes originaire de Syrie, a prononcé un discours sur la Palestine et l'importance du soutien et de la responsabilité des érudits et des oulémas (savants) à son égard, dans une allocution prononcée devant un webinaire le jour de l'ouverture de la 35ème Conférence de l'Unité islamique.
 
Elle a déclaré : "Il n'y a aucune religion céleste qui soutient l'oppresseur contre l'opprimé", s'adressant à "ceux qui pensent que la normalisation est une forme de tolérance ou qu'ils en bénéficieront", jurant que le fruit de cette attitude sera aussi amer que le Zaqqum (l'arbre de l'enfer) et qu'ils le goûteront avant l'au-delà dans ce monde.
 

En effet, la question de la Palestine n'est pas une question historique appartenant à une période de temps spécifique, mais une cause humaine cherchant à aider l'opprimé contre l'oppresseur et l'usurpé contre l'usurpateur.

Ruqayyah Shebli Kermanshahi a réitéré la nécessité de soutenir la nation palestinienne et a déclaré : "Si nous voyons un usurpateur et un usurpé, nous devons nous tenir avec l'usurpé contre l'usurpateur. C'est ce qui fait de nous des êtres humains".
 
Elle a noté que le peuple et le gouvernement syriens sont fiers de la Palestine et déclareront toujours leur solidarité avec la Palestine malgré les souffrances qu'ils ont contractées aux mains du terrorisme.
 
La professeure syrienne a rejeté ceux qui soutiennent la normalisation des relations avec le régime israélien et a déclaré : "Il n'est jamais possible de soutenir les Palestiniens et les sionistes en même temps" et a appelé cela une politique de deux poids deux mesures qui doit être expliquée par les penseurs et les politiciens afin que personne ne puisse effacer la vérité de l'esprit des jeunes.
 
Elle a souligné : "Ni nous, ni nos pères, ni nos petits-enfants n'avons abandonné ou n'abandonnerons cette quête" et a ajouté : "C'est parce que la question de la Palestine n'est pas une question historique qui appartient à l'histoire.

La cause palestinienne est un effort de la part de ceux qui ont appris la vraie nature de l'humanité à une période de temps spécifique, mais une cause humaine cherchant à aider l'opprimé contre l'oppresseur et l'usurpé contre l'usurpateur".

La cause palestinienne est un effort de la part de ceux qui ont appris la vraie nature de l'humanité.
 
Ruqayyah Shebli Kermanshahi a promis que la Palestine retournera à ses propriétaires grâce aux efforts de ses guerriers fidèles et légitimes.
 
Le premier séminaire en ligne s'est tenu le jour de l'ouverture de la 35e Conférence internationale de l'unité islamique sur le thème de "l'unité islamique, la paix et l'évitement de la division et du conflit dans le monde de l'Islam", les participants discutant de la dernière situation dans le monde de l'Islam. Deux réunions détailleront notamment les points de vue sur la question de la Palestine et de feu l'Ayatollah Mohammad Ali Taskhiri, le défunt conseiller du Guide suprême et ancien secrétaire général du Forum mondial pour la proximité des écoles de pensée islamiques.
http://www.taghribnews.com/vdcgtw9nxak9x34.,pra.html
votre nom
Votre adresse email