Date de publication20 Oct 2021 - 20:36
Code d'article : 523518

Les Etats-Unis n'ont pas le droit de remettre en cause l'Islam

Taghrib (APT)
Taghrib(APT)-Le professeur d'université sunnite, Noureddine Abu Lahia, a déclaré dans son discours au premier jour de la 35ème Conférence internationale de l'unité islamique qui s'est tenue mardi que toutes les guerres occidentales étaient de type agressif et que les auteurs occidentaux n'ont pas le droit de remettre l'Islam en question.
Les Etats-Unis n
Le penseur algérien a prononcé son discours sur les motifs de la guerre entre l'Islam et les systèmes non-divins et a relaté sur les deux types sous lesquels toutes les guerres devraient être classées.
 
Il a déclaré : "Un type de guerre est celui où les combattants se soulèvent contre un occupant brutal qui a envahi leur terre et pillé leurs biens. C'est la guerre défensive" et a ajouté : "La guerre défensive est certainement ancrée dans la nature humaine."
 
"Lorsque nous nous référons au saint Coran, qui est la source et la référence de tous les textes et de la jurisprudence qui lui succèdent,

Ces grandes puissances ont versé du sang et perpétré des massacres et pourtant elles prétendent être civilisées.

Si nous réfléchissons à tous les versets coraniques où la guerre est mentionnée, nous verrons que la raison de ces guerres est le djihad de défense ou la défense de la sécurité nationale".
 
Le penseur algérien a ajouté : "Un autre type de guerre est la guerre offensive où une personne ou un pays qui jouit de la stabilité attaque un autre pays et tente d'annexer ce dernier ou de piller ses ressources et ses richesses." Toutes les guerres occidentales, y compris les guerres de la Rome antique et le nouveau colonialisme tel que le colonialisme britannique et d'autres grandes oppressions de l'histoire sont de type offensif."
 
Le penseur sunnite a réitéré : "Ces grandes puissances ont versé du sang et perpétré des crimes contre l'humanité.

Un regard sur l'histoire de l'Amérique et le meurtre des premiers habitants de ce continent montre qu'il s'agit de la plus grande colonisation et du plus grand crime contre l'humanité de l'histoire. Par conséquent, ces auteurs n'ont aucun droit de remettre en question l'Islam.

Noureddine Abu Lahia a évoqué les guerres menées par l'Occident et a déclaré : "Un regard sur l'histoire de l'Amérique et le massacre des premiers habitants de ce continent montre qu'il s'agit de la plus grande colonisation et du plus grand crime contre l'humanité de l'histoire. Par conséquent, ces auteurs n'ont aucun droit de remettre en question l'Islam."
 
Le professeur d'université et penseur algérien a fait ces commentaires dans son discours lors de la première journée de la 35e Conférence internationale de l'unité islamique organisée par le Forum mondial de proximité des écoles de pensée islamiques d'Iran.

Le thème de la 35e conférence de l'Unité islamique est "Unité islamique, paix et prévention des divisions et des conflits dans le monde de l'Islam", les participants discutant de la situation actuelle dans le monde de l'Islam. Deux réunions détailleront en particulier les points de vue sur la question de la Palestine et de feu l'Ayatollah Mohammad Ali Taskhiri, ancien conseiller du Guide suprême et ancien secrétaire général du Forum mondial de proximité des écoles de pensée islamiques.
http://www.taghribnews.com/vdcizpawvt1arw2.sbct.html
votre nom
Votre adresse email